mardi 29 novembre 2005

DICO en ligne FR<>JP

Un peu de promo, ca fait pas de mal et c'est gratuit alors pour le coup, pourquoi se priver.
Vous aimez Maison Ikkoku (si vous êtes ici, j'espère que ce n'est pas seulement par hazard ^^;) et en plus, comme vous êtes exigeant, vous aimez lire Maison Ikkoku en version originale ???
Qui vous blamera, les versions originales sont en general tellement plus riches que les versions traduites, forcément. En y rajoutant l'humour plein de finesse de R.Takahashi, tellement fin qu'il en est souvent intraduisible (pas traduisible mais interpretable, ce qui perd quand même à l'adapation).
Bref, un peu de promo pour le dico en ligne du site KaizokuKobura dont le lien est dispo dans la sections Liens sur la droite. Il y a pas mal de traducteurs en ligne sur le Net. Il y a mieux (y'a moins bien aussi) et il a l'avantage d'être en français, et d'être utilisable car il permet la saisie des caractères japonais via un clavier virtuel. Le vocabulaire disponible est assez complet.
Il est encore en evolution et on peut esperer de bonnes améliorations dans un futur proche (?... l'interessé nous le dira s'il veut bien se manifester ici via les commentaires par exemple ^^)
Voila.

mercredi 16 novembre 2005

Le saviez-vous ?

Takahashi Rumiko a obtenu de nombreux prix recompensant son immense talent. Principalement au Japon, elle reçoit officiellement
  • en 1978, le 1er prix Shôgakkan (2ème édition) catégorie jeune mangaka, avec "katte na yatsura" qui fera prélude au très celèbre "urusei yatsura"
  • en 1981, le 1er prix Shôgakkan (26ème édition) catégorie Manga Shônen, avec "urusei yatsura"
  • en 1987, le 1er prix Seiun (18ème édition) catégorie Manga, avec "urusei yatsura" (prix récompensant les oeuvres japonaises de SF)
  • en 2001, le 1er prix Shôgakkan (47ème édition) catégorie Manga Shônen, avec "inuyasha"
(notez qu'elle à reçu bien d'autres récompenses au niveau international, officielles et non-officielles ... non couvertes ici)

Pour le mieux que je me sois renseigné R.Takahashi semble n'avoir obtenu aucunes récompenses officielles avec son chef-d'oeuvre "Maison Ikkoku", même si encore aujourd'hui ce manga est apprécié par un très large publique.
Si vous avez en tête des récompenses qu'elle aurait reçu pour Maison Ikkoku, n'hesitez pas à laisser des infos en commentaires, ou alors simplement même un lien vers une autre ressource détaillant ces prix.
Merci ^^/

lundi 14 novembre 2005

Quand Pachinko rime avec gros lot

Le pachinko, on en etend très souvent parler comme d'un flipper vertical. L'association est pratique car elle nous permet de plus facilement imaginer à quoi on a à faire. Oui mais voila, ce n'est pas aussi simple que ça, le Pachinko.
Sur l'image ci-dessous, on voit Godai et Sakamoto assis devant ces tables de pachinko (<1>).
Le cadran --souvent arrondi-- est hérissé de petites piques, qui ont pour role de dévier la courses des billes métalliques. Les billes qui sont projetées vers le haut du cadran de façon semi-automatique par le joueur grace a une manivelle sur la droite du reservoir à billes (<2>), retombent donc en heurtant les piques.
Sur leur chemin, les billes peuvent tomber dans des trappes, qui en ouvrent d'autres pendant un certain nombre de secondes, et pendant ce laps de temps, faire rentrer le plus de billes dans ces trappes permets de gagner de nouvelles billes, qui tombent automatiquement dans la partie inférieure du reservoir à billes. Cela peut aussi activer une sorte de jackpot (comme aux machines à sous) et si le hasard aligne idéalement des chiffres ou images, on peut gagner encore plus de billes. Le but bien sur étant d'amasser le plus de billes possible. Dans l'épisode 05 de l'anime --dont les images sont tirées-- Godai gagne justement des billes par un jack-pot.
La fin du jeu, c'est quand on n'a plus billes, ou qu'on decide de s'arreter avec sa quantité de billes actuelle.
A ce moment là, et à la différence du flipper, on peut echanger ses billes contre des lots.
Pour ce faire, on verse son (ou ses) bac(s) de billes dans une machine qui les décomptent et édite un coupon indiquant la valeur correspondante au nombre de billes.
Si on se rends à un comptoir situé dans la salle de jeu (<3>), on peut echanger tout ou parti de la valeur de son ticket contre des lots (cigarettes, cup noddle, chocolats ou autres biscuits, peluches ou petits jouets etc...). On peut aussi se rendre à un comptoir situé hors de la salle de jeu, pour echanger son ticket contre de l'argent. Cet échange est illégal selon la loi, mais très souvent non-réprimé par les autorités (!!!).



Toujours dans cet épisode 05, après que Godai est gagné un grand nombre de billes, Sakamoto lui "conseille" d'aller manger de la viande grillée (yakiniku). Non pas pour feter le jackpot de Godai, quoi que ca peut être aussi le cas, mais plutôt parce qu'étant étudiants et fauchés, pour eux manger de la viande grillée ne fait pas parti du quotidien (ce n'est pas si cher que ça mais quand même). Godai, en echangeant ses billes contre de l'argent pourrait ainsi leur offrir le plaisir d'un bon repas ... C'est aussi ça les bons cotés du pachinko. On peut gagner des lots, et eventuellement de l'argent.
Je ne conseille a personne de rentrer dans cette spirale ou on perd souvent plus qu'on ne gagne. La réalité des pachinko n'étant pas douce comme ce qu'on peut en voir épisodiquement dans Maison Ikkoku. Mais c'est une autre histoire, et je ne m'y enfoncerai pas aujourd'hui (ni même demain d'ailleurs). Mais si vous en avez l'occasion, essayez un jour ce jeu très populaire. Cela fait parti des choses a tenter quand on a la chance de visiter le pays.

jeudi 10 novembre 2005

Un TV Drama pour 2006 ???

Information lachée par Big Spirit Comics (apparement) il y a presque un mois environ, il semblerait que Maison Ikkoku soit adaptée en Drama dans la lucarne Japonaise.
Voila une photo qui circule BEAUCOUP sur le Net depuis la "fuite" de l'information.



En gros, je vous donne une petite traduction parce que je vous aime bien:

"Adapté en Anime en 1986, et la même année en film avec Ishihara Mari et Ishiguro Ken, un film animé est même sorti en salles en 1988. Alors que toutes ces adaptations ont rencontrées de vifs succés, la légendaire Maison Ikkoku est enfin adaptée en TV Drama. L'équipe ainsi que les acteurs ne sont pas encore decidés, mais cette oeuvre qui dépasse les époques ce suffira à elle même. Esperont sa diffusion".

Alors, qu'en est-il vraiment ?
Oui, en y reflechissant bien, une re-edition (commerciale ou anniversaire?) du manga en cette année 2005 aura été effectivement un bon moyen de promotion pour une diffusion TV, et attirer ainsi les annonceurs ... et les fans --du monde entier-- aussi evidemment.
Autre indice, le manga de Adachi "Touch" à été adapté et diffusé cette année à la TV japonaise. C'est très dans l'air du temps d'adapter en TV Drama des mangas à succés. Le sujet est prêt, les spectateurs déjà conquits ... alors pourquoi pas.
Oui, pourquoi pas y croire à cette adaptation de Maison ikkoku, 18 ans après la fin de l'anime sur les écrans.
Car Maison Ikkoku n'est pas mort (ou "pas morte", comme vous le sentez).

A noter:
  1. Sur Internet, certains parlent de l'adaptation des 96 épisodes de l'anime ... je ne pense pas. Ca me parait peut probable sachant qu'une règle (pas d'Or mais presque) du TV Drama au Japon est de ne s'étaler que sur une saison... j'entends par la 3 mois de l'année. Ca nous fait 12 episodes, mais en general 11 car des programmes de variétés inter-saisons sont très souvent diffusés. Bref, 11 ou 12 épisodes, c'est pas ça qui va nous effacer le sourire qui traine sur notre visage ebété.
  2. Maison Ikkoku est un manga du printemps. C'est une saison clef dans la série, et il est fort possible que l'adaptation soit diffusée aux alentours du Printemps 2006. Les Drama tirés d'anime sont --allez savoir pourquoi-- diffusés en fin de semaine, le vendredi ou le samedi (sans doute pour que les petits morveux puisse regarder aussi ... on s'en fout). Et les drama étant generalement diffusés entre 21h et 23h, je pourrais, si je voulais, faire le voyant hyper-lucide vous annoncer que si Maison Ikkoku était bien adaptée en TV Drama en 2006, sa diffusion aurait lieu 1 fois par semaine, le samedi de 21h à 22h, pendant 11 semaines, d'Avril à Juin 2006.
  3. Oui mais voila. Les informations fusent sur Internet mais on ne sait pas encore à l'heure d'aujourd'hui quels sont les acteurs et actrices qui vont y prendre part. On ne sait pas non plus qui réalisera la chose. Encore plus grave, on ne sait pas quelle chaine de TV diffusera ce Drama, et ca c'est grave car quand même, car en general, annoncer la diffusion d'une telle série s'est se faire mousser de folie, faire parler de soi, attirer le public et ainsi les annonceurs (on y revient toujours ... l'argent est maitre en ce bas monde, après Rumiko Takahashi).
Alors, info ? Intox ?
Ben pourquoi ne pas y croire. Ca ne fait de mal à personne après tout ^^/

A propos de Mitaka Shun

Mitaka Shun, le rival de Godai Yûsaku dans la course au coeur de Kyoko.
Personnage amusant autant qu'agacant. On lui reproche souvent (et par dérivation à R.Tahakashi) d'avoir abandonné trop soudainement --voire facilement-- la confrontation face à Godai, en fuyant vers un mariage avec Kujô Asuna, mariage qui ne lui convenait pas.

Un mini-dossier sur le personnage Mitaka est en préparation ...
Release sous peu, aussi rapidement que possible